CSU: Pourcentage de cotisations supplémentaires pour les compagnies d'assurance maladie?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans le litige sur l'introduction de l'allocation de tête, la CSU demande des pourcentages supplémentaires à l'assurance maladie légale.

(25.06.2010) Apparemment, il devrait y avoir des cotisations supplémentaires pour toutes les compagnies d'assurance maladie à l'avenir, qui, si la CSU le souhaite, seront facturées en pourcentage par l'assuré. La CSU continue de rejeter une allocation de tête générale, comme demandé par le FDP. Avec un tel pourcentage de contribution supplémentaire, vous voulez atteindre un «équilibre social». La CSU continue de rejeter le modèle FDP.

Dans les négociations sur le déficit des caisses légales d'assurance maladie, la CSU veut réaliser une «compensation sociale» en introduisant un pourcentage de contribution supplémentaire. Tout comme la cotisation d'assurance maladie ordinaire, le supplément doit être calculé en pourcentage en fonction des revenus de l'assuré. On dit que cela «amortit les charges supplémentaires émergentes de l'assuré» socialement. la contribution doit être perçue directement sur le salaire.

Au sein de la coalition, la CSU a exigé que «le plafond des dépenses soit une priorité». Le ministre bavarois de la Santé Markus Söder (CSU) a déclaré à la "Süddeutsche Zeitung": C'est "le plus juste et le plus non bureaucratique si nous collectons les contributions supplémentaires à l'avenir sous forme de pourcentage". Il n'est pas efficace d'augmenter la contribution supplémentaire maximale de 8 euros pour ensuite rendre l'argent via la "compensation sociale", a déclaré Söder. Cela entraînerait déjà au moins deux euros de frais administratifs pour les contributions supplémentaires des caisses maladie. Car si une personne assurée ne paie pas la prime, des procédures de recouvrement coûteuses en découleront. "Il est plus rapide et plus juste de collecter la contribution en pourcentage", a fait valoir Söder à la SZ. La commission CSU représenterait une "opinion unifiée".

La coalition se dispute actuellement sur la réforme prévue des soins de santé. Le FDP continue d'introduire un taux forfaitaire par habitant. Toutes les personnes assurées doivent percevoir un taux forfaitaire. Les bas salaires doivent être soulagés par une «compensation sociale». À quoi devrait ressembler la «compensation» reste le secret du parti. La contribution supplémentaire forfaitaire du FDP devrait être de 14 euros par mois. La contribution supplémentaire doit être perçue mensuellement par tous les membres, quel que soit leur revenu. Le 1er juillet, les dirigeants des partis se réunissent à nouveau pour discuter de la manière dont les futures contributions seront structurées. Le différend sur l'introduction de contributions supplémentaires devrait se poursuivre. (sb)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Le bénéfice du taux réduit de cotisations dassurance maladie


Article Précédent

Le patron paie la vaccination contre l'hépatite pour les soignants

Article Suivant

La pollution de l'air nuit à la santé des enfants